24 C
Libreville
dimanche, 21 juillet 2024

Gabon-Contrôle des centres de pêche dans  l’Ogooué Maritime : entre défis et perspectives prometteuses.

Ce week-end, le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche a mené une mission de contrôle et d’évaluation dans les centres de pêche artisanale des villes de Port-Gentil et d’Omboué, dans la province de l’Ogooué Maritime. La Direction Générale des Pêches et de l’Aquaculture (DGPA) a supervisé cette initiative en trois phases distinctes.

La première étape a été marquée par des rencontres cordiales entre la délégation dirigée par le Directeur Général, M. Brice Didier Celce Koumba Mabert, et les autorités locales telles que le Gouverneur de Province M. Paul Ngome Ayong et le Préfet du Département d’Etimboué, Boulikou Junior. Ces échanges ont permis de présenter les motifs et les objectifs de la mission, ainsi que d’évaluer la situation générale du secteur de la pêche et de l’aquaculture dans la province.

Visite du site de construction du centre de pêche d’appui à la pêche artisanale d’Omboué

La seconde phase a consisté en des visites au Centre Communautaire de pêche de Port-Gentil (CCPAP) et au Centre d’Appui à la Pêche Artisanale d’Omboué (CAPAO). Des préoccupations ont été soulevées concernant les difficultés rencontrées, telles que l’approvisionnement en eau et les actes de vandalisme. Le chantier de construction du CAPAO, actuellement à l’arrêt, a également été examiné de près.

La troisième phase a été marquée par des échanges directs avec les pêcheurs et les acteurs locaux. Des discussions fructueuses ont eu lieu sur les enjeux réglementaires, les autorisations de pêche et les pratiques durables à adopter. Les doléances des pêcheurs, notamment concernant les zones de pêche, ont été prises en considération.

échanges avec les pêcheurs

Les interactions avec l’ONG The Nature Conservancy (TNC) ont également éclairé les participants sur les initiatives de développement soutenues par cette organisation, notamment sur la réalisation des plans d’aménagement. La collaboration entre les différents acteurs, y compris les opérateurs privés comme Amerger Gabon, a été au cœur des discussions.

En effet, cette mission de contrôle a mis en lumière à la fois les défis et les opportunités dans le secteur de la pêche industrielle et artisanale dans la province de l’Ogooué Maritime. Il apparaît clairement que la collaboration et le respect des réglementations seront essentiels pour assurer un développement durable de cette activité cruciale dans cette partie du pays.  

Le fils du bled

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

5,900FansJ'aime
3,800SuiveursSuivre
2,100AbonnésS'abonner