28.6 C
Libreville
dimanche, 19 mai 2024

Gabon/Allégations de tortures et de barbarie : la famille Ali Bongo Ondimba lance une grève de la faim.

Les avocats de la famille Ali Bongo Ondimba  ont affirmé que leurs clients sont victimes « d’actes de tortures et de barbarie » depuis leur détention consécutive au putsch d’août 2023 ayant évincé Ali Bongo  Ondimba du pouvoir.

Les déclarations font état de traitements inhumains infligés à Noureddin Bongo Valentin, fils de l’ancien président, « allant de coups de marteau à des séances d’électrocution ». Sylvia Bongo Ondimba aurait également été soumise à des violences similaires.

Ces allégations ont suscité une forte indignation, poussant certains membres de la famille Bongo, y compris Ali Bongo Ondimba lui-même, à entamer une grève de la faim. La situation souligne l’urgence d’une enquête impartiale pour faire toute la lumière sur ces actes condamnables.

En effet, la torture et les mauvais traitements sont des transgressions graves des droits de l’homme et doivent être fermement condamnés.  

Sofia

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

1 COMMENTAIRE

  1. Comparé à ce que cette famille a fait subir aux gabonais, on considère qu’ils méritent pire que ça. Mais nous savons que cette histoire est fausse. Ils sont tous bien traités en prison..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

5,900FansJ'aime
3,800SuiveursSuivre
2,100AbonnésS'abonner