27 C
Libreville
samedi, 25 septembre 2021

Abandon de la tombe de Mackjoss : pourquoi Pierre-Claver Maganga M n’a toujours pas fait construire le monument aux morts ?

Décédé il y a 3 ans, la tombe de l’artiste Mackjoss croupie sous de hautes herbes après que l’ancien vice-président de la République  Pierre-Claver Maganga Moussavou ait insisté que le baobab de la musique gabonaise soit enterrée à Mouila tout en promettant faire construire un panthéon en son honneur.  

La tombe du chanteur Mackjoss aussi appeler le baobab croupie sous de hautes herbes à Mouila dans la province de la Ngounié, une situation qui laisse sans voix les fans de l’artiste inter générationnel avec ses chansons aux rythmes endiablés, et des paroles alléchantes.

L’ancien vice-président de la République Pierre-Claver Maganga Moussavou, par ailleurs oncle « facon-façon » du disparu s’est imposé lors des funérailles pour que la dépouille du chanteur soit enterrée à Mouila, celui-ci d’affirmer que l’emplacement où se trouve la dépouille de l’illustre disparu deviendrait un monument aux morts.

3 ans plus tard, l’on se demande pourquoi ce monument aux morts n’a toujours pas vu le jour. En prenant la décision de faire enterrer Mackjoss dans la commune de Mouila, Pierre-Claver Maganga Moussavou a outrepassé l’une des dernières volontés du chanteur à savoir, être enterré chez lui à Mongo dans la province de la Nyanga après sa mort.  

Maintenant l’on s’interroge, pourquoi  Pierre-Claver Maganga Moussavou tarde à mettre en œuvre sa promesse ?

Pierre BOUTAMBA

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe