28 C
Libreville
lundi, 14 juin 2021

Football: Lille sacré champion de France devant l’orgre Parisien

Vainqueur à Angers lors de la dernière journée de Ligue 1 (1-2), Lille est sacré champion de France pour la quatrième fois de son histoire. Le LOSC succède au PSG, deuxième malgré sa victoire à Brest (0-2). L’AS Monaco complète le podium et obtient son ticket pour la Ligue des champions.

Ils n’ont pas vacillé. Les Lillois devaient s’imposer à Angers lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1 pour être assurés d’être champions de France. Après le match nul face à Saint-Étienne, synonyme de dernier joker grillé, les « Dogues » ont retrouvé du mordant et croqué le SCO d’Angers (1-2). Des buts de Jonathan David (10e) et Burak Yilmaz (45e) permettent à Lille d’inscrire son nom au palmarès de la Ligue 1 pour la quatrième fois et viennent mettre un terme à trois saisons d’hégémonie parisienne.

Ils ponctuent surtout une saison palpitante durant laquelle le club du nord de la France aura été la plus belle attraction. D’abord par la qualité de son jeu fait de transitions très rapides offrant souvent des matches d’une grande intensité. Mais aussi grâce à des joueurs peu connus en France et qui ont fait leurs premiers pas en Ligue 1, comme le Canadien Jonathan David venu remplacer le Nigérian Victor Osimhen parti en Italie prix ( Marc-Vivien Foé 2020) transféré à Naples l’été dernier.

L’attaquant de 21 ans a mis du temps avant de marquer son premier but (11e journée), synonyme de libération pour lui. Il a ensuite fait parler sa vitesse et son sens du but pour en inscrire treize et devenir le deuxième meilleur buteur du club derrière la révélation Burak Yilmaz.

À 35 ans, le capitaine de la Turquie découvrait pour la première fois un autre championnat européen que le sien. Bien lui en a pris.

Burak Yilmaz auteur du deuxième but de Lille à Angers, le 23 mai.

Son efficacité, sa rage et son abnégation ont ébloui une Ligue 1 qui ne le connaissait pas et guidé Lille vers ce premier titre de champion depuis 2011. L’ancien joueur de Galatasaray, impliqué dans 25% des buts de son équipe (16 buts, 5 passes décisives) malgré ses dix matches manqués, était l’une des pièces maitresses du dispositif de Christophe Galtier.

D’ailleurs, sans cet entraîneur, décrocher ce titre n’aurait sans doute pas été possible, tant il a su tirer la quintessence de son effectif. Le technicien français, qui a repris le club alors qu’il était relégable en décembre 2017 pourrait d’ailleurs quitter le Nord sur cette très belle note.

Derrière Lille et le PSG, on retrouve Monaco qui pouvait rêver d’un sacre sur le fil dont on vous épargne les multiples conditions. L’ASM, tenu en échec à Lens (0-0) conserve sa petite avance sur Lyon, battu par Nice (2-3) et décroche le dernier billet pour la Ligue des champions.

Nicolas Ndong

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe