27 C
Libreville
vendredi, 14 juin 2024

Nyanga : les hauts cadres se réunissent pour accompagner dignement Antoine de Depadou Mboumbou-Miyakou et Richard Moulomba.

Jonathan Ignoumba, Séraphin Moundounga et Gervais Ngoyo Moussavou respectivement ministre dans le gouvernement de Transition, Président du Conseil, économique, social et environnemental (CESE) et président de la Haute autorité de la Communication (HAC) ont convié, lundi 29 avril 2024 à l’Hôtel l’Etoile d’Or de London, les hauts cadres de la province de la Nyanga à l’effet de planifier l’accompagnement des illustres hommes politiques disparus récemment.

Conviviale et fraternelle, et assez chargé d’empathie pour les familles des illustres disparus que sont le doyen politique Antoine Depadou Mboumbou-Miyakou et Richard Moulomba, figure politique bien connue au Gabon, la rencontre de l’Hôtel l’Etoile d’Or de London des fils et filles de la Nyanga montre à quel point la disparition de ces deux personnages affecte la province.

L’initiative, émanant du ministre de l’Agriculture, du président de la Haut Président du Conseil, économique, social et environnemental (CESE) et du président de la Haute autorité de la Communication (HAC) auxquels ont pris parts les Parlementaires de la Transition et autres gotha de la province était une façon de dire à la famille que nous sommes à vos côtés dans cette triste douleur.

« Nous avons été convoqués en réunion. Réunion émanant du membre du gouvernement de la Transition, du président du Conseil, social et environnemental de la Transition et du président de la HAC qui ont convié les parlementaires, les cadres de la Nyanga en général pour discuter du point de départ sur le deuil qui nous frappe lié à la perte de notre doyen politique en la personne de M. Antoine Depadou Mboumbou-Miyakou et en assemblée, nous avons aussi décidé de parler de la disparition d’un des nôtres qui était chef d’un parti politique, M. Richard Moulomba. Et en troisième point, des divers », a expliqué Aimé-Popa N’tzoutsi-Mouyama, haut cadre de la province.

Pour les hauts cadres de la province, il est important que leurs deux frères décédés récemment soient enterrés dignement. Pour cela, les initiateurs de la rencontre ont appelé les fils et filles de la province à se joindre à eux pour soutenir cette action, honorer les disparus et soutenir les familles respectives durant cette difficile épreuve. « Pour ce qui est des illustres disparus, conformément à la tradition, nous avons ouvert un cahier. On va tous contribuer et on divisera le montant collecté pour assister les deux familles », a ajouté le haut-cadre.

Né en mars 1937, Antoine Depadou Mboumou-Miyakou était un illustre homme politique qui a consacré sa vie au service de la République gabonaise. Originaire de la province de la Nyanga, il a tour à tour était Préfet, Gouverneur, Ministre, Maire, Député, Vice-premier ministre et président du Conseil économique et sociale (CES) avant d’être remplacé en 2012 et nommé Conseil du président de la République déchu Ali Bongo Ondimba. Il meurt le 20 avril 2023 dernier de suite de diabète et d’insuffisance rénale.

Richard Moulomba quant à lui était un homme politique de l’opposition. S’il existe un flou sur sa date de naissance, le défunt a fait ses premiers pas en politique sous la houlette de feu Pierre Mamboundou, le président de l’Union du peuple Gabonais (UPG). Son passage à la tête de l’ARENA lui avait permis d’affermir ses idéaux politiques et sa soif de justice. Député de la Transition, il incarnait les idéaux de rupture. Sa disparition le 19 avril dernier laisse un grand vide dans la scène politique.

La mémoire des deux hommes demeurera cependant entretenue, au regard de l’engouement des fils et filles de la Nyanga.  

Flaury

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

5,900FansJ'aime
3,800SuiveursSuivre
2,100AbonnésS'abonner