25.3 C
Libreville
samedi, 2 juillet 2022

Makouké : journée mondiale de la santé et de la sécurité au travail : Olam palm opte pour la sensibilisation des travailleurs

Dédiée à la santé et la sécurité au travail, cette journée n’est pas passée sous silence à Olam palm Makouké, une entreprise dirigée par Jimmy Rajagukguk dans le Moyen-Ogooué. Le responsable du département du développement durable Igore Sylvano Boussougou et le chef de la division safety et conformité, Tharcicius Arcade Ndombet ont mis à profit cette occasion pour promouvoir davantage la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles qui minent la vie des travailleurs.

Commémorée chaque année 28 avril à l’échelle mondiale, l’édition 2022 de la journée internationale de la sécurité et de la santé au travail a été célébrée à O.P.G sous le thème « Identifier, Signaler et Dénoncer les risques et dangers liés à votre poste de travail ».

Si sur l’ensemble du territoire national, l’événement semble passé sous silence, mais O.P.G n’a pas dérogé à la norme. Pour se faire, O.P.G a mis en place un certain nombre d’activités qui se déroulent sur cinq jours. Autres fois, la société procédait par une série des questions sanctionnées par la remise de  présents aux bonnes réponses. Sauf que pour le compte de l’année 2022, O.P.G a bien voulu innové, en choisissant comme thème « Identifier, Signaler et Dénoncer les risques et dangers liés à votre poste de travail ».

Selon Igore Sylvano Boussougou, le manager,  « cette stratégie permet d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés en début d’année. C’est-à-dire zéro accident avec arrêt en plantation ». Tharcicius Arcade Ndombet, QHSE, quant à lui, a renchéri que « l’atteinte de ces objectifs passe nécessairement par le fait que tous les employés, travailleurs puissent participer à la dénonciation et signalement de ce qui est acte et condition dangereuse au niveau de chaque lieux de travail. Car plus on dénonce, plus on propose des actions correctives et moins on aura des accidents de travail » avant d’ajouté qu’il « est évident qu’à nous seuls QHSE on ne pourrait pas atteindre cet objectif là. Voilà pourquoi, il est important pour nous d’impliquer tous les travailleurs, chacun à son poste de travail pour pouvoir identifier, signaler et dénoncer toutes non – conformités », a expliqué le chef de la Qualité – Hygiène – Sécurité – Environnementale ( QHSE ).Enfin il a complété «  Sans dire que nous voulons toucher tous les postes afin que l’on puisse agir sur la mentalité des travailleurs en devenant des espèces de QHSE en puissance pour pouvoir dénoncer et arrêter tout ce qui est non – conformité lié à leurs postes de travail ».  a-t-il déclaré

Newman

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe