27 C
Libreville
samedi, 24 février 2024

La SETRAG en négociation pour trouver des solutions aux revendications salariales de ses employés.

Débutés le 20 novembre dernier à Nkok, dans le 2e arrondissement de la Commune de Ntoum, les travaux de la 3e rencontre de la convention collective de la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG) ont ouvert leurs portes.

Sous la direction de Christian Magni, Directeur Général de la SETRAG, cette rencontre rassemble les responsables de l’entreprise et les partenaires sociaux dans le but de trouver des solutions adéquates aux revendications salariales formulées par les agents de la SETRAG, par le biais de leurs différents syndicats.

Cette réunion revêt une importance majeure, puisqu’elle vise à instaurer un dialogue social constructif, en accord avec les aspirations des autorités gabonaises. Elle marque également l’engagement de la SETRAG à répondre aux attentes légitimes de ses employés.

L’inspecteur du travail chargé du chemin de fer, Jean de la Croix, occupe un rôle central en tant que régulateur, représentant le ministère du Travail. Selon lui, la convention collective constitue une norme juridique essentielle dans les relations professionnelles en entreprise. Elle s’inscrit dans une vision collective visant à favoriser un dialogue social équilibré et respectueux entre toutes les parties.

Les partenaires sociaux, par le biais de leur représentant, Jean René Minanga, s’engagent à défendre les intérêts de leurs affiliés en veillant à la prise en compte de leurs revendications légitimes. Cependant, ils soulignent également que la négociation n’est pas un acquis immédiat et que les travailleurs ne doivent pas s’attendre à obtenir toutes leurs demandes en une seule fois. Néanmoins, ils insistent sur leur besoin de bénéficier des fruits de leur labeur.

Cette 3e rencontre de la convention collective de la SETRAG témoigne de la volonté de toutes les parties impliquées de mettre en place une dynamique de discussion constructive et de trouver des solutions équilibrées pour répondre aux besoins des employés de l’entreprise. La recherche d’un terrain d’entente mutuellement bénéfique illustre l’importance du dialogue social pour favoriser un environnement de travail harmonieux et productif.

La SETRAG s’engage ainsi à tenir compte des revendications salariales exprimées par ses travailleurs, dans le but de renforcer leur motivation et de garantir des conditions de travail équitables. Cette rencontre constitue une étape clé dans le processus de négociation, qui vise à créer un meilleur avenir pour l’ensemble du personnel de la SETRAG.

Sofia

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner