28.6 C
Libreville
dimanche, 19 mai 2024

Radiation de Marie-Joséphine Nkama Dabany du PDG : un complot savamment orchestré par les nouveaux Pontes ?

Pour d’aucuns, la radiation de Marie-Joséphine Nkama Dabany du Parti Démocratique Gabonais (PDG) est une décision injuste et attentatoire à ses droits. En tant que militante de la première heure de cette formation politique, elle a consacré toute sa jeunesse, son talent artistique avec la création du premier groupe socioculturel KOUNABELI et son amour inconditionnel pour l’épanouissement du PDG.

Pour cette raison, certains gabonais s’interrogent, qu’a-t-elle fait de si odieux, intolérable, impardonnable ou inexcusable pour être radiée ?Selon eux, même le fondateur du Parti Démocratique Gabonais n’aurait jamais pris une telle décision, car disait-il “la meilleure vengeance est le pardon”. Lorsque Marie-Joséphine Nkama Dabany a commencé son engagement militant au sein du PDG, de nombreux cadres d’aujourd’hui n’étaient pas encore nés.

Qui a donc motivé cette décision jugée injuste et attentatoire ? Y a-t-il une main invisible derrière tout cela ? Il est facile de pointer du doigt et de condamner, mais qui peut se vanter d’être blanc comme neige, sans aucune tache au sein du PDG pour soutenir hypocritement sa radiation ?

Qu’on le veuille ou non, cette dernière a été présente à tous les combats, à tous les soubresauts et a été témoin des crises traversées par ce parti politique actuellement en errance. La décision de la radier a été prise de manière unilatérale en violation des statuts, notamment l’absence de la commission de discipline, organe créé pour prendre de telles décisions.

Ainsi, en vertu des éléments d’appréciation dont elle dispose, cette décision est attaquable du point de vue du droit, car elle est marquée par un vice. La justice devra donc statuer pour réhabiliter Marie-Joséphine Nkama Dabany dans ses droits.

Soulignons que l’audience de la contestation de son éviction prévue, le mardi 9 Avril 2024, avait été ajournée au vendredi 12 du même mois pour non présence de la partie défenderesse, Marie Joséphine Nkama Dabany attends avec impatience la décision du juge. 

S.E MISSEVOU

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

5,900FansJ'aime
3,800SuiveursSuivre
2,100AbonnésS'abonner