26.7 C
Libreville
vendredi, 12 avril 2024

L’ONG Conservation Justice : un pilier dans la lutte contre le trafic d’espèces au Gabon.

Depuis plus de treize ans, l’ONG Conservation Justice mène une lutte acharnée contre le trafic d’espèces de faune et de flore au Gabon. Ayant établi ses quartiers dans le pays en 2010, l’organisation s’engage non seulement dans la lutte contre le trafic de faune et l’exploitation forestière illégale, mais aussi dans le renforcement des droits des communautés locales.

La collaboration fructueuse entre les autorités gabonaises et Conservation Justice a abouti à l’arrestation et à la condamnation de plus de 600 présumés trafiquants de faune. Rien qu’en 2023, 31 trafiquants d’ivoire ont été appréhendés, et 55 défenses d’ivoire pesant 220 kg ont été saisies grâce à ce partenariat exemplaire.

Un fait marquant de cette année a été le démantèlement d’un réseau international de trafic d’ivoire reliant le Gabon au Cameroun. Grâce aux efforts conjoints des autorités judiciaires, 21 trafiquants ont été arrêtés à Lambaréné et Makokou, et 132 kg d’ivoire ont été saisis. Ces trafiquants ont également dénoncé leur commanditaire au Cameroun, déjà appréhendé avec une importante cargaison en 2020.

La voie du trafic d’ivoire semble mener tout droit au Gabon, comme en témoigne l’arrestation récente du même commanditaire, cette fois au Nigeria, en possession d’une cargaison d’ivoire en provenance du Cameroun. Ces résultats spectaculaires ont été rendus possibles grâce à une collaboration étroite avec les forces de sécurité, le ministère des Eaux et Forêts, et le ministère de la Justice.

Pour Abdoul Eyeghe Traore, chef du département juridique de Conservation Justice, il est essentiel de combiner sensibilisation et répression pour lutter efficacement contre la criminalité faunique. À travers des actions de sensibilisation dans les villages et les écoles, l’organisation s’efforce de prévenir le trafic d’espèces tout en soutenant les autorités dans leurs actions répressives.

Jean Donald Ulrich Mbadinga, Coordonnateur-Adjoint des activités, souligne que « le combat contre le trafic d’espèces doit se poursuivre sans relâche ». Le bilan de 2023 est un rappel poignant de la persistance de cette menace sur la faune et la flore gabonaises, et un appel à l’action renforcée pour protéger ce précieux patrimoine naturel.

Conservation Justice continue ainsi son engagement indéfectible dans la préservation de la biodiversité gabonaise et la lutte contre le trafic d’espèces, soulignant l’importance vitale de ces actions pour l’avenir de la faune et de la flore du pays.   

Le fils du bled.

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner