30 C
Libreville
vendredi, 12 avril 2024

Les véritables conditions du deal concernant la cession d’Assala Energy à Gabon Oil Company.

Dans le cadre de la politique économique du gouvernement de transition, l’acquisition d’Assala par la Gabon Oil Company (GOC) a été une étape cruciale récemment franchie. Cette transaction stratégique a suscité de vives réactions et interrogations parmi les observateurs. Retour sur les faits et enjeux entourant cette acquisition majeure.

Initialement, le groupe Carlyle, actionnaire d’Assala, avait conclu un accord avec Maurel & Prom en août dernier. Cependant, suite aux changements politiques intervenus au Gabon, la GOC a exercé son droit de préemption sur Assala, marquant ainsi une volonté de consolidation des actifs sous contrôle national.

Le prix d’acquisition des actions de Carlyle dans le groupe Assala Energy s’est élevé à 730 millions de dollars, reflétant l’accord initial avec Maurel & Prom. De plus, un crédit renouvelable permet à Assala Energy d’accéder à une enveloppe pouvant atteindre 600 millions de dollars pour répondre à ses besoins de financement, en particulier dans un contexte de volatilité des prix du pétrole.

Il est à souligner que l’acheteur, que ce soit la GOC ou Maurel & Prom, doit non seulement financer l’acquisition des actions, mais aussi le refinancement de la dette contractée lors de la transaction. Cette obligation de refinancement peut prendre diverses formes, telles qu’un apport en capital ou un nouvel accord de crédit.

Il est important de clarifier que le montant combiné de la vente d’actions et de la dette n’équivaut pas au prix reçu par Carlyle. Ce dernier touche le produit de la vente des actions, tandis que le refinancement de la dette bénéficie aux créanciers actuels d’Assala Energy. Cette structure financière s’apparente à celle d’une transaction antérieure entre Shell et Carlyle.

En somme, il est crucial de dissiper toute confusion autour du montant de l’acquisition et du refinancement de la dette. L’accord entre la GOC et Carlyle repose sur des termes similaires à ceux convenus initialement avec Maurel & Prom, garantissant ainsi une transition fluide et la préservation des intérêts négociés. Cette transaction marque une nouvelle étape dans l’exploitation pétrolière gabonaise, alignée sur les priorités nationales et les enjeux de développement durable. 

Le fils du bled

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner