25 C
Libreville
samedi, 4 décembre 2021

Can 2022 : La caf pourrait retirer l’organisation de la compétition au Cameroun

Coup de tonnerre sur la scène africaine. La Coupe d’Afrique des Nations, que devait organiser le Cameroun après en avoir été incapable à l’été 2019, puis avoir subi la pandémie de Covid-19, pourrait être à nouveau reportée voire retirée au pays organisateur.

C’est un potentiel camouflet de taille que s’apprête à affronter la Confédération Africaine de Football. L’instance africaine, qui avait maintenu sa confiance au Cameroun en dépit d’un échec dans l’organisation de la CAN 2019 (pour insuffisance d’avancement dans les travaux des différentes infrastructures) puis son report à l’hiver 2022, va devoir faire face à une crise interne aux pays des Lions Indomptables.

En effet, une crise interne au sein de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) remettrait en cause la signature de l’accord-cadre entre la fédération et la CAF pour l’organisation de la CAN. Ces tensions s’expliqueraient par la non complétion des travaux de réalisation des différentes infrastructures destinées à permettre la bonne tenue de la compétition. Le Cameroun tente d’accélérer la cadence des travaux réalisés sur son territoire depuis 5 ans, en vain.

Cette information, que de nombreuses sources avancent depuis plusieurs mois, a été indirectement confirmée par un courrier officiel d’un représentant de nombreux membres de la FECAFOOT, qui remettent en cause la signature de cet accord cadre.

Cette crise pourrait déboucher sur un report de la compétition, voire à son retrait pur et dur du Cameroun. En cas de retrait, la CAN ne pourra probablement pas avoir lieu en janvier, les préparatifs nécessaires à sa bonne tenue ne pouvant être satisfaits en seulement un mois.

Nicolas Ndong

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

1 COMMENTAIRE

  1. Soit vous êtes sous informé, ou alors à bon escient vous désinformez le public.
    Tout est prêt au Cameroun en dehors du stade Olembé sur lequel des travaux de finition se font.
    Le problème principal est lié à la légalité de la signature de l’accord. CAF-Cameroun. Le représentant de la Fécafoot est contesté. Ses opposants demandent auprès du TAS une annulation de l’accord cadre. D’où le dilemme.
    Un bon journaliste ça s’informe…
    Bonne journée…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe