26.7 C
Libreville
vendredi, 12 avril 2024

Le CMCG organise un atelier d’échange de compétences sur « Comment réussir sa carrière dans le cinéma et le théâtre et vivre de ces arts au Gabon? ».

Le Collectif des managers et acteurs culturels du Gabon, avec l’appui de l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), a organisé un atelier d’échange de compétences le vendredi 26 janvier 2024. Cet atelier avait pour thème « Comment réussir sa carrière dans le cinéma et le théâtre et vivre de ces arts au Gabon? »

Il s’agit d’une question qui suscite toujours de nombreuses réactions dans un pays où la culture reste très peu valorisée et où les artistes et acteurs culturels se battent au quotidien pour améliorer leurs conditions de vie et leurs statuts. Des initiatives comme celles du CMCG contribuent à cette amélioration.

Cet atelier a réuni plus d’une trentaine de participants, notamment des acteurs du cinéma et du théâtre, des cinéastes, des réalisateurs et des journalistes, dans l’une des salles de l’ANPI-Gabon.

Les orateurs de l’événement étaient Dominique Ndouma, comédien, metteur en scène, dramaturge, écrivain, performer, chanteur et auteur-compositeur gabonais, ainsi qu’Aisha Yamav, actrice de la célèbre série gabonaise « Parents mode d’emploi » de Samantha Biffot, également mannequin coach et enseignante. Alexa Kongo alias « Maman Vera » de la célèbre série gabonaise « Kongossa », attachée administrative, comédienne et actrice, était absente et a présenté ses excuses à l’assistance à travers une vidéo, expliquant les raisons de son absence indépendamment de sa volonté.

Au cours de son exposé sur le thème choisi pour cette occasion, Dominique Ndouma a révélé au public très attentif qu’il existe aujourd’hui l’ARTrepreneuriat, qui permet d’apprendre comment promouvoir et vendre ses œuvres pour enfin vivre de son art. Il a pris l’exemple d’une amie à lui qui évolue dans ce domaine en France pour illustrer cette définition. Il a également souligné l’importance de la formation et du professionnalisme de chacun dans le secteur.

Aïsha Yamav a expliqué que pour parvenir à vivre de son art au Gabon, même si cela reste difficile, il faut faire des concessions, des sacrifices, se former, être professionnel et surtout être conscient des problèmes qui existent dans ce secteur. Elle a ajouté qu’il est également important de chercher le soutien de mécènes, de sponsors, etc.

Le CMCG est l’un des rares collectifs qui existent dans le pays et qui multiplie les actions depuis déjà quelques années en faveur des artistes et acteurs culturels gabonais. Le prochain atelier d’échange de compétences est déjà prévu. 

Denise

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner