27 C
Libreville
samedi, 24 février 2024

L’Aéroport de Libreville s’engage dans la lutte contre les déchets : Un projet “Zéro déchet dans la mangrove” lancé.

L’Aéroport De Libreville (ADL) a récemment organisé les “Journées réduction des déchets” afin de sensibiliser le public aux risques liés à la présence et à la production de déchets sur la zone aéroportuaire. Cette initiative a permis de présenter les dangers potentiels ainsi que les solutions envisagées pour remédier à cette situation.

Les opérations, sous la supervision de M. Fakher ABDELKEFI, Responsable de la Supervision, et de Mme Pierra ASSENGONE, Responsable Environnement Social et Gouvernance, ont commencé par la lecture d’un message du Directeur Général d’ADL, M. Igor SIMARD. Ce message soulignait la responsabilité collective envers l’environnement et incitait les membres du personnel à repenser leurs pratiques afin de réduire l’impact sur la planète.

M. SIMARD a souligné l’importance d’actions concrètes pour réduire l’empreinte environnementale de l’aéroport et a appelé à une collaboration pour mettre en place des actions de réduction des déchets dans l’aéroport. Il a également annoncé le lancement du projet “Zéro déchet dans la mangrove” le 1er décembre 2023, qui consistera en un nettoyage des mangroves entourant l’aéroport en collaboration avec l’ONG LA LIANE.

Revenant sur la nature et l’origine des déchets présents sur la zone aéroportuaire, Mme Pierra ASSENGONE a souligné les risques qu’ils entraînent, notamment en termes de sécurité, de santé et d’environnement. Les déchets non gérés adéquatement peuvent contaminer les sols, les cours d’eau et les écosystèmes, contribuant ainsi au changement climatique. De plus, une mauvaise gestion des déchets peut entraîner des risques sanitaires en favorisant la propagation de maladies.

Sur le plan opérationnel, les déchets peuvent obstruer les voies de circulation, les zones d’embarquement et de débarquement, et affecter les opérations aéroportuaires. Les décharges sauvages attirent également les oiseaux, ce qui représente un risque pour les avions lors des décollages et des atterrissages.

Afin de réduire l’impact des déchets sur l’aéroport, l’ADL préconise la mise en place d’un dispositif spécial comprenant des mesures de prévention, de contrôle et de réhabilitation des sites touchés. Il est essentiel d’améliorer la gestion des déchets en encourageant la communication et la remontée d’informations.

L’objectif de réduction des déchets à l’aéroport de Libreville est considéré comme une responsabilité partagée et une affaire qui concerne tous. Cette initiative vise à préserver l’environnement pour les générations futures et contribuer à la préservation de notre planète.

Avec le projet “Zéro déchet dans la mangrove”, l’ADL montre sa volonté d’agir concrètement en nettoyant les mangroves environnantes en collaboration avec l’ONG LA LIANE. Cette initiative est un pas en avant vers la protection de l’environnement et le développement durable de la région. 

Sofia

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner