27 C
Libreville
samedi, 24 février 2024

Gabon/Occupation illégale des commerçants étrangers : Un désordre insoutenable au quartier Venez-voir  à Libreville.

Dans la journée du mardi 21 de cette semaine, vers 13 heures, un incident dramatique a secoué le  quartier  Venez voir dans le 3e arrondissement de Libreville. Un mur barrière s’est effondré sur des commerçants qui vendaient leurs produits sur le trottoir, causant des dégâts matériels importants et blessant gravement sept personnes, dont un nourrisson de six mois. Cette tragédie met en lumière une problématique majeure : l’occupation illégale et l’encombrement des commerçants étrangers sur la voie publique.

Depuis un certain temps, les riverains du quartier Venez voir doivent faire face à des conditions de vie de plus en plus invivables. Les commerçants, majoritairement des expatriés, se sont installés de manière incontrôlée sur les trottoirs, obstruant les passages et créant un désordre général. Cette situation préjudiciable ne concerne pas uniquement les riverains, mais également les élèves de trois écoles primaires et pré-primaires, ainsi que les patients se rendant à la PMI et à un dispensaire avoisinants.

Ces infrastructures de santé et d’éducation sont désormais difficilement accessibles en raison de l’occupation illégale de la voie publique. Les habitants de ce quartier, exaspérés par cette situation, ont multiplié les plaintes et les manifestations de mécontentement envers les autorités municipales sortantes. Cependant, jusqu’à présent, leurs appels sont restés sans réponse. Les autorités semblent avoir tout simplement ignoré les préoccupations de la population et leur responsabilité de garantir l’ordre et la sécurité publique.

Face à cet abandon de responsabilité, les riverains se sentent contraints d’intervenir eux-mêmes pour résoudre cet encombrement croissant. Ils tirent la sonnette d’alarme et demandent aux forces armées de venir déloger ces commerçants récalcitrants, car la police municipale semble s’accommoder de cette situation en tirant profit de certains arrangements avec les responsables civils de la mairie.

Dans cette période de transition, où un militaire occupe la tête de la municipalité de Libreville, il est impératif de prendre des mesures concrètes pour rétablir l’ordre et la discipline dans ce quartier. Il est essentiel de rappeler que l’occupation illégale de la voie publique et le désordre engendré ne doivent pas être tolérés, quelles que soient les nationalités des commerçants. Les règles et réglementations doivent être appliquées de manière équitable pour garantir la sécurité, la salubrité et la quiétude de tous les résidents.

L’insalubrité, le bruit incessant et l’encombrement des commerçants ont rendu la vie quotidienne des habitants insupportable. Les responsables municipaux actuels doivent prendre la mesure de cette situation explosive et réagir promptement. Une coordination entre les forces de l’ordre, les responsables municipaux et les représentants de la communauté est indispensable pour mettre fin à ce désordre grandissant.    

Le fils du bled

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

1 COMMENTAIRE

  1. DÉGUERPIR LE MARCHÉ ANARCHIQUE DE VENEZ-VOIR. QUI DEVIENT UN LIEU DE RETROUVAILLES DES BANDITS ET D’ESCROQUERIE DE TOUT GENRE. DONC, PARFOIS LE BRAQUAGE SE FAIT EN8 PLEINE JOURNÉE. ILS EXISTENT DEUX ÉCOLES DANS LE SECTEUR, CELA EMPÊCHE A NOS ENFANTS DE SE CONCENTRER AUX COURS A CAUSE DU BRUIT DES COMMERÇANTS. QUE L’ÉRADICATION DE CE MARCHÉ SOIT INSCRITE DANS LES MISSIONS DU CTRI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner