30 C
Libreville
vendredi, 12 avril 2024

Agroforesterie : le projet de plantation de l’eucalyptus prend forme à Léconi.

A l’occasion d’une récente visite dans la commune de Léconi, dans la province du Haut-Ogooué, Jonathan Ignoumba, le ministre de l’Agriculture a procédé au lancement du projet de plantation de l’eucalyptus. Un projet agroforestier qui vise à verdir le département des plateaux et à répondre aux enjeux économiques de la localité.

Longtemps annoncé par les autorités, le projet de plantation de l’eucalyptus est en passe de prendre forme. Et pour cause, à l’occasion d’une récente visite au villa Au-Claire, à quelques encablures de la commune de Lekoni, Jonathan Ignoumba, le ministre de l’Agriculture a acté l’opérationnalisation de ce projet piloté par la société Sequoia plantation.

Une banderole annonçant les consultations publique

« Je suis très content, très heureux de la coopération des autorités, notamment du ministre de l’Agriculture, du département de la ZAP et des autorités locales qui nous encouragent dans la mise en place de ce projet. Nous allons travailler ensemble et de manière transparente », a fait savoir le Responsable de la société Sequoia plantation qui se réjouit de l’effectivité de ce projet.

Réparti en trois phases sur une superficie de 84 000 hectares, le projet de plantation d’eucalyptus se veut être un projet résilient. « Sur le plan des débouchés économiques, l’eucalyptus est une essence qui permet d’avoir trois à quatre possibilités de transformation. Il est possible de transformer cette essence en pâte à papier, en feuille de placage, en charbon actif et d’autres produits tels que les huiles essentielles qui permettent de lutter contre les rhumatismes… »

Visite de la pépinière

Rencontre avec les chefs de quartier

Le département des Plateaux possède en effet l’unique unité de production d’Andza qui emploie une centaine de personnes. Le projet est donc bénéfique aussi bien pour la région qu’en termes de création d’emplois. Même si sa matérialisation ne fait pas l’unanimité. « Contrairement à ce que l’on vous dit, il n’est pas question que le gouvernement encourage une entreprise pour venir tuer ses parents », a fait savoir Jonathan Ignoumba.

Pour le ministre, le projet permettra d’éviter l’exode rural. « Lorsque vous avez une entreprise chez vous, cela permettra d’éviter les déplacements des populations vers Moanda, Franceville et  Libreville à la recherche du travail. Le village sera en fonction », a-t-il fait savoir rassurant les populations du bien fait de ce projet. 

Le fils du bled

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansJ'aime
764SuiveursSuivre
656AbonnésS'abonner