25 C
Libreville
lundi, 3 octobre 2022

OPRAG-PAT : Un climat social apaisé propice à la croissance.

Il est très rare que les entreprises gabonaises connaissent une embellie après avoir connu deux années de diète pour cause de lutte sanitaire contre la crise Covid-19.

Ainsi après une période de flottement dû à une gestion quelque peu cavalière et calamiteuse, l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG), depuis quelques temps,  semble connaître une embellie de gestion. Dont l’obligation du culte du résultat impulsé par le management au sommet de la hiérarchie a permis à l’entreprise portuaire de retrouvé sa vitesse de croisière et qui fait augurer des lendemains meilleurs.

Malgré la présence dans l’ombre de prédateurs financiers qui refusent de voir en des termes positifs les grands changements intervenus dans le mode de gestion de l’office.

Les nouveaux responsables de l’administration portuaire du Gabon, en tête desquels, le Directeur général, Godwin Alini Yandjangoye, pour avoir compris de la nécessité de placer le dialogue social, instruit par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, au centre de leur action et au-dessus de toute contingence ou de considération personnelle.

Afin que leur secteur devient un véritable levier et moteur de la croissance du pays.

En effet, depuis la mise en place d’une nouvelle équipe dirigeante à la tête de l’Oprag, les œuvres sociales au bénéfice du personnel ne se comptent plus pour leur assurer un meilleur cadre de vie et de travail et le bien-être de leurs familles respectives. « Des actions qui s’inscrivent dans le prolongement de la vision du chef de l’État », indique un cadre de l’entreprise portuaire.

Bras séculier de l’État gabonais en matière de gestion des ports et des rades de la façade maritime du pays, l’OPRAG est aujourd’hui considéré comme une entreprise rayonnante par le dynamisme retrouvé de sa gestion. Dont l’objectif de la direction générale est d’atteindre les résultats de performance ciblé par le Plan d’accélération de la transformation.

Le Directeur général, Godwin Alini Yandjangoye ne se prive pas d’indiquer en ces termes : « La feuille de route assignée à l’OPRAG, dont le président de la République m’a fait l’honneur de me confier la charge, fait partie d’un ensemble de projets structurants identifiés et prioritaires du programme politique du chef de l’État, initiés dans le cadre de la Responsabilité sociétale entreprise (RSE). Nous, nous devons d’accompagner ce projet qui lui est cher à l’horizon 2023 ».  a-t-il fait savoir.

Thierry Mocktar

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe