26 C
Libreville
samedi, 23 octobre 2021

Interview/Isabelle Léa OZOUMEY : « Ma vie est vouée à l’écriture et à la cause féminine »

L’écriture dans les veines, Isabelle Léa Ozoumey partage ses journées entre la transmission des connaissances, l’encadrement et l’animation des émissions radio. Son parcours, multicarte, déroule à qui veut le découvrir, les facettes de sa vie remplie d’actionnariat pour la cause féminine. Ses livres ne sont pas moins à l’opposé des causes humanitaires qu’elle défend.

Mediaposte : Bonjour Madame. S’il fallait vous présenter en quelques mots, que dirait-on ? Qui est Isabelle Léa OZOUMEY ?

Isabelle  Léa  OZOUMEY est une compatriote originaire de la province de l’Estuaire du Gabon. Je suis enseignante, Formateur-encadreur, écrivaine,  monitrice dans l’alphabétisation  pour  adultes,  animatrice  d’une émission radio portant sur la pastorale de la femme.

Je suis également militante engagée dans la défense des droits humains, la lutte contre le VIH/SIDA  et la lutte pour la prévention des conflits. Je suis également conceptrice et animatrice du Programme de Transformation Personnelle ILOW, dont celui dénommé « UNE FEMME UNE MISSION COMBAT POUR LA VICTOIRE »

Mediaposte : Qu’est-ce qui vous amène à écrire ?

Isabelle  Léa  OZOUMEY : L’inspiration d’écrire des romans m’est venue en 1990, lorsque j’étais au lycée en classe de seconde littéraire. J’ai découvert la passion pour l’écriture durant les études des œuvres littéraires et les différents  exercices de techniques d’expression.  J’avais commencé à écrire des poèmes dans un cahier d’écolier (que je garde encore jalousement) pour extérioriser les maux ressentis par des mots.

Je suis officiellement devenue écrivaine en 2013 avec la sortie de mon premier  roman « Madame Amour-Sida…ou la voleuse de vie », paru aux éditions ODEM, Libreville. Ce roman est la matérialisation de mon engagement dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Médiaposte : Combien de livres avez-vous à votre actif ?

Isabelle  Léa  OZOUMEY : j’ai  03 livres à mon actif. Le premier s’intitule  « Madame Amour-sida…ou la voleuse de vie », 2013, Editions ODEM, Libreville, Gabon, 179 pages. Le deuxième, Ziza Ilombet » paru en 2015, aux Editions La Doxa,  Paris, France, 101 pages. Et le troisième, « Une Femme, Une Mission » paru en 2018 aux Editions La Doxa, Paris, France, 151 pages

Médiaposte : Et si vous nous  présentez  ces trois romans

Isabelle  Léa  OZOUMEY : Ces trois romans ont pour personnages principaux des femmes dans les différentes dimensions de leur mission spirituelle, originelle, culturelle et sociétale. De la dualité femme vertueuse et femme libertine relevée dans le premier roman (Madame Amour-Sida… ou la voleuse de vie), on retrouve la femme légendairement belle et dont la beauté devient fatale  pour l’homme superficiel (Ziza Ilombet), pour entrer dans une aventure spirituelle et culturelle avec une femme de vision qui aurait une mission salvatrice à accomplir dans sa ville (Une Femme, Une Mission).

Mediaposte : Pourquoi « Une Femme, Une Mission »  votre dernier roman ?

Isabelle  Léa  OZOUMEY : D’une manière générale, les objectifs sont destinés à tout lecteur. Mais d’une manière toute particulière à la femme. Il s’agit entre autres, d’amener le lecteur à la découverte de son identité, de sa personnalité, de sa vision et de sa mission ; d’inviter le lecteur à transcender la connaissance pour accomplir sa mission ; d’amener la Femme à redécouvrir  son rôle originel, culturel et sociétal ; de conscientiser la Femme à découvrir sa mission  et son pouvoir méconnus ; de rappeler à la Femme qu’elle est aujourd’hui  une force incontournable dans le développement de la société sur tous les plans (social, politique et économique) ; d’amener  la Femme  à impacter  positivement  son entourage en s’engageant dans la vie publique et dans la politique sociale du pays et de s’évader.

Les femmes spécifiquement parce qu’elles sont non seulement porteuses de vie, gardiennes des valeurs d’une communauté, mais aussi le pilier de la famille et de la société. De plus, l’ONU définit la femme comme LE PARTENAIRE incontournable du développement.

Médiaposte : Que pensez-vous de l’écrivain gabonais ?

Isabelle  Léa  OZOUMEY : L’écrivain gabonais aujourd’hui : il a une plume beaucoup plus engagée. Il lutte contre les maux de la société avec les mots, pour seule arme. Et c’est fabuleux ! Sa place dans la société ? – Il n’y a aucun privilège. Il est ignoré et méprisé. Son utilité et son talent sont minimisés.

Heureusement, aujourd’hui, il sait s’imposer et a su imposer le respect. Il reste digne et fier de sa partition à la construction de l’édifice du développement car il sait qu’il « acte l’histoire » pour les générations futures.

Médiaposte : L’écriture au Gabon a-t-elle progressé ou régressé ?

Isabelle  Léa  OZOUMEY : L’écriture au Gabon a considérablement progressé et continue son bonhomme de chemin. Aujourd’hui, on peut parler de littérature gabonaise et on y retrouve tout genre littéraire. J’ose « rêver »  que dans dix ans, nous aurons une bibliothèque nationale de littérature gabonaise.

Médiaposte : Parlez-nous de votre combat pour les femmes

Isabelle  Léa  OZOUMEY : Mon  combat  pour les femmes naît d’une vision que j’ai eue en l’an 2000. Cette vision m’a révélée la nécessité et l’urgence pour la femme d’être formée, informée et instruite pour mieux accomplir sa mission dans ce monde en perpétuel mutation.  J’ai commencé à la matérialiser par l’accompagnement spirituel en  2001 et l’animation d’une émission radio de formation et d’information de la femme dès 2006.

La transcription de cette vision s’est matérialisée en 2018 à travers l’édition du  roman « Une Femme, Une Mission ».

Par l’écriture de ce roman, je m’engage donc à proposer une démarche de Transformation  Personnelle  dans  le but de découvrir son identité, sa personnalité, sa vision et sa mission, tout en faisant ressortir les enjeux et les défis à relever.

Ainsi donc, depuis le mois d’août 2021,  je me suis officiellement lancée dans la mise en œuvre du Programme de Transformation  Personnelle  ILOW dont « UNE FEMME UNE MISSION COMBAT POUR LA VICTOIRE » est destiné aux femmes,  en vue de les amener à se découvrir et à s’autonomiser pour mieux accomplir leur mission.

Comment ? En participant  activement au bien-être familial  et donc au développement économique et social du pays.

Dans cette optique, la femme n’est plus une consommatrice-attentiste nourri de plaintes et de lamentations, mais devient plutôt une femme autonome. Libre Equilibrée et Epanouie, capable d’impacter positivement son environnement.

Mediaposte : Un mot à l’endroit des lecteurs et des personnes qui me suivent.

Isabelle  Léa  OZOUMEY : J’adresse d’emblée un grand merci à toutes et à tous et je vous invite à croire en moi et en mes écrits. Car j’écris non seulement, pour faire corps avec vous, mes lecteurs, mais  également pour vous amener à faire sortir la meilleure version de vous-même, afin d’impacter positivement votre environnement.

Chers tous, la connaissance de son identité, de sa personnalité, de sa vision et de sa mission est impérative aujourd’hui pour  savoir où l’on va. Je vous invite à (re)découvrir mes romans pour vous permettre d’avoir  un  positionnement stratégique, afin d’engranger les victoires dans vos multiples combats. Vivre sans la connaissance de soi et sans vision est semblable à un marin qui s’aventure dans l’océan  sans boussole.

Merci à tous  pour l’intérêt porté à mes œuvres.

Merci à Médiaposte et à Mme Rachelle  BILLOGUE  pour le travail d’information énorme que vous abattez au quotidien.

Merci infiniment.

Propos recueillis par Rachelle  BILLOGUE

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe