28 C
Libreville
lundi, 14 juin 2021

VPR : Jean Eyeghé Ndong, le potentiel candidat d’Ali Bongo Ondimba ?

Avec le rapprochement programmé de Jean Eyeghé Ndong dans le camp de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence, l’ancien et dernier Premier Ministre, d’Omar Bongo Ondimba, pourrait être le candidat idéal d’Ali Bongo Ondimba au poste de Vice-président de la République.

Depuis l’intention faite par le chef de l’État de promouvoir un compatriote à cette fonction laissée vacante par le départ de Pierre-Claver Maganga Moussavou – victime présumée du “scandale” sur le kévazingo qui a défrayé la chronique en son temps – des candidatures de complaisance et hybrides se sont manifesté dans l’ombre pour un appel de pied au palais présidentiel en leur faveur.                      

Ces manœuvres dolosives par d’habiles manipulateurs de conscience n’ont, malheureusement, pas prospérer. Encore moins ébranlé la détermination ni la volonté du pouvoir de promouvoir à la fonction un véritable leader politique dont l’unanimité fédère autour de sa personne. Tant plus que le véritable, et très probable candidat d’Ali Bongo Ondimba Ondimba à la Vice-présidence de la République, Jean Eyeghé Ndong, principal soutien de l’opposant Jean Ping, est sur le point de rejoindre la grande famille de la majorité des forces politiques qui soutiennent l’action politique du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.              

En 2009, Jean Eyeghé Ndong, alors Premier ministre en exercice avait quitté avec fracas, le parti au pouvoir pour présenter sa candidature à la présidence de la République.                            Malgré son échec et depuis lors, l’homme a toujours mener un combat politique axé sur le respect des valeurs démocratiques et le respect de la dignité humaine.                       

Depuis plusieurs années, l’opposant qui bénéficie d’un contrat de confiance au niveau de tous les bords politiques, est considéré comme un fervent partisan de la (ré) conquête et l’implantation du PDG dans le deuxième arrondissement de Libreville. Quand l’opposition gabonaise conduite par Paul Mba Abessolo y régnait en maître de circonstance.                  

En plaçant Jean Eyeghé Ndong à ses côtés, le pouvoir devrait bénéficier d’un meilleur accompagnement dans les grands défis de construction nationale. Il pourrait s’agir également d’un rééquilibrage des forces politiques. Une stratégie qui conviendrait à “mater” la marginalisation, dont la communauté Fang de l’Estuaire est victime au niveau de certaines strates de l’exécutif, et que l’on commence à percevoir des fibres de désapprobation.  

(Nous y reviendrons).

Thierry Mocktar                        

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe