28 C
Libreville
lundi, 14 juin 2021

Transport ferroviaire : la première phase du programme de remise à niveau avance sur les bons rails

Récemment le ministre en charge des Transports, Brice Paillat, s’est rendu à l’usine de production des traverses en béton devant servir au remplacement de celles en bois sur les zones instables à l’origine des déraillements, à Boué, dans la province de l’Ogooué Ivindo, en vue de la modernisation d’un chemin de fer long de 648 km confronté à sa longévité.

Le week-end dernier le ministre de transport, Brice Paillat a au cours d’une mission technique d’évaluation qui a également retenu la présence de plusieurs responsables des administrations, parmi lesquels Félix Onkéa, le président du comité de suivi du programme, de remise à niveau du chemin de fer, de Christian Magni, directeur général de la société d’exploitation du transgabonais (Sétrag), et de Nendjot, le secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF).

Ensemble ces derniers ont pu constater de l’avancement des travaux sur ce chantier dont la fin des travaux est prévu en 2024 entend rendre la voie ferrée plus stable pour éviter de nouveaux incidents.

NB : Il est toutefois à relever que l’usine est actuellement à une production de 340 000 traverses, soit un taux de satisfaction de 34% des besoins du programme cofinancé par l’Etat, avec l’appui de l’agence Française de développement (AFD) à hauteur de 61 milliards de francs, tandis que la Sétrag a déboursé 146 milliards de francs, ayant servi à l’exécution des travaux à hauteur de 23% par la pose de 140 km de traverses en béton.

En somme le programme est évalué à 202 milliards de francs tel que rappelé par le président du comité de suivi, Félix Onkéa, lors des échanges.

Il faut par ailleurs noter que la seconde phase du programme comprends le traitement complet des 83 zones identifiées comme instables, la réhabilitation et la construction des gares. A ce titre, la délégation a visité les travaux d’extension de la gare de Lastoursville, dans la province de l’Ogooué Lolo, qui abrite déjà un port sec avec une concentration des services fiscalo-douanières autour d’un guichet unique.

La délégation s’est ensuite rendue sur le chantier de construction de la représentation de l’ARTF à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué où les travaux tirent à leur fin

La rédaction

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe