28 C
Libreville
lundi, 14 juin 2021

Politique/CNR : Jean Eyeghé Ndong dans la majorité !

Le groupe politique Jean Eyeghé Ndong – membre de la Convention pour la nouvelle république (CNR), opposition radicale au régime du président Ali Bongo Ondimba – pourrait créer la surprise en ralliant, dans les tous prochains jours, le camp de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE).

Des cadres du Secrétariat exécutif du PDG (Parti démocratique gabonais) – au pouvoir – s’activent depuis plusieurs mois à la rencontre des acteurs politiques de tous bords en vu d’un grand rassemblement autour d’Ali Bongo Ondimba.                            

Selon des sources aux faites du dossier, l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a personnellement entrepris des démarches en ce sens avec le chef de l’exécutif gabonais. La matérialisation de cet acte politique de grande portée historique, devrait se concrétiser dans les prochains jours, si ce n’est une question d’heure, en occasionnant un grand coup de grâce pour sonner la fin de l’existence politique de la CNR et son leader, Jean Ping. Qui continue de perdre des alliés de taille.                                

Le rapprochement de Jean Eyeghé Ndong du côté de la majorité devrait permettre à l’opposant de fourbir programme politique dans la perspective des élections locales de 2023, dans la commune de Libreville. Surtout que Jean Eyeghé Ndong garde toujours, intactes, ses chances de briguer le fauteuil de maire de Libreville, dont il court après, depuis plusieurs années.            

En effet, les déboires vécus par Léandre Nzué, et récemment encore, Eugène Mba, les derniers maires de la communauté ethno-linguistique dont le mandat rotatif est dédié, laissent supposer que les Fangs de l’Estuaire se cherchent (encore) un candidat de poigne pour diriger la plus grande et grosse institution municipale du pays, en proie constante à de multiples lobbies mafieux, après les passages du regretté Lubin-Martial Ntoutoume Obame et de Paul Mba Abessole, les seuls jugés exemplaires dans la gestion de l’hôtel de ville et pour avoir fait leurs preuves.                                     

Il s’agirait également de placer à la présidence du Conseil municipal de Libreville un Homme de grande probité morale et d’une intégrité politique sans faille. Dont la vision cadre parfaitement avec la politique volontariste de développement des collectivités locales impulsée par le Président de la République, chef de l’État, Ali Bongo Ondimba.                            

« Au-delà des divergences politiques qui existent, cela n’empêche pas que les gabonais se parlent, se rencontrent pour le bien du pays », a soutenu Jean Eyeghé Ndong au sortir de l’entrevue d’avec Ali Bongo Ondimba au palais présidentiel de Libreville.                               

En recevant, le Mercredi 9 juin 2021, les responsables politiques de tous bords, de la majorité comme de l’opposition, pour un dialogue franc et constructif, le Président de la République s’est dit prêt « à accueillir toutes celles et tous ceux, d’où qu’ils viennent, qui souhaitent apporter leur pierre à la construction d’un Gabon meilleur. La politique c’est créer l’union, non la division. Ensemble, on est plus forts », à préciser Ali Bongo Ondimba.

Qui a toujours entretenu une proximité relative  avec l’ancien Premier Ministre d’Omar Bongo Ondimba. Reste donc au groupe politique Jean Eyeghé Ndong de clarifier, dans les jours prochains, son repositionnement politique. Vu que plusieurs aspects liés à la question ont été abordés en toute franchise avec le chef de l’exécutif.

Thierry Mocktar      

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe