26 C
Libreville
mercredi, 4 août 2021

PAT-Infrastructures routières : Le cheval de bataille de Léon-Armel Bounda Balondzi.

Pan essentiel dans la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) – programme intégré de développement des infrastructures (2021-2023) initié par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, le secteur routier reste un domaine prioritaire qui impact quotidiennement dans la vie économique et social e des gabonais.

En charge de la matérialisation de cet ambitieux et vaste chantier cher dans la vision du chef de l’État, le Ministre en charge des travaux publics, de l’équipement et des infrastructures, Léon-Armel Bounda Balondzi, entend en faire son cheval de bataille avec la matérialisation de la dizaine d’orientations  instruites par Ali Bongo Ondimba en la matière.

Infrastructures routières©DR

En vue de parvenir à l’amélioration considérable des conditions de circulation des gabonais sur des voies de communication pratiquantes en toutes saisons et répondant aux normes et standards internationaux tant dans le ” Grand Libreville” ainsi qu’à l’intérieur du pays.

L’état du réseau routier au Gabon est une réelle préoccupation majeure pour les pouvoirs publics et les populations de manière globale. Sous l’impulsion du Président de la République, le gouvernement a initié d’importantes réformes visant l’amélioration quantitative et qualitative du réseau routier national et interurbain.

A ces réformes constitutionnelles et institutionnelles au plan juridique et opérationnel, le département des travaux publics a reçu, du chef de l’État, une instruction d’obligation de performances au niveau de l’administration centrale.                         

Depuis l’avènement de Léon-Armel Bounda Balondzi à la tête de ce département  ministériel, en 2020, le gouvernement a ouvert plusieurs chantiers confiés à des entreprises locales afin d’assurer l’employabilité des gabonais sur des axes jusque-là jugés impraticable ou dégradé. Des chantiers financés à hauteur de plusieurs milliards de francs CFA par l’État gabonais et les partenaires au développement. Pour que les chantiers soient livrés dans les délais impartis par les cahiers de charges. D’autres efforts seront d’ailleurs accentués en vue d’attaquer d’autres axes routiers, indique Léon-Armel Bounda Balondzi.                            

Projet phare du programme de réhabilitation et aménagement du réseau routier national et intra-urbain, la “Transgabonaise” – object d’un consortium d’entreprises entre la SAG (Société autoroutière du Gabon) et AFCON – est aujourd’hui considéré  comme le chantier qui va changer et transformer le visage du Gabon en matière de développement économique et social. Compte tenu de l’intensification du trafic routier généré et des échanges entre les villes de l’intérieur du pays.

Le Ministre Léon-Armel Bounda Balondzi qui tient à cœur la finalisation à Termes de tous ces chantiers, n’entend ménager aucun effort pour la satisfaction des Gabonais d’ici 2023, avec la matérialisation du Plan d’accélération de la transformation du Gabon.

Thierry Mocktar                

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe