26 C
Libreville
samedi, 23 octobre 2021

Meridiam fait son entrée dans le capital de la SETRAG en hauteur de 40%.

Le 08 septembre 2021 dernier a été  marqué par l’entrée de la société française Meridiam, spécialisée dans le développement des infrastructures publiques au capital de la Société d’exploitation du transgabonais (Sétrag), filiale de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) à hauteur de 40%.

Le Ministre des transports Brice Constant Pailla a acté le 08 septembre courant la signature de l’entrée de la société Meridiam spécialisé dans le développement, le financement et la gestion à long terme d’infrastructures durable, dans le capital de la SETRAG.

C’était en présence du  Ministre de l’Economie et des finances, Nicole Jeanine Lydie Roboty, du Ministre du Budget et des comptes publics Sosthène OSSOUNGOU NDIBANGOYE et de plusieurs autres autorités dont le Directeur Général de la Setrag, Christian Magni.

Autres fois détenue à 100% par la compagnie minière de l’ogouée (COMILOG), la SETRAG sera désormais détenue à 51% par la COMILOG, à 40% par Meridiam et à 9% par l’Etat Gabonais.   

A cet effet, Meridiam qui possède une solide expérience en gestion d’investissements dans le domaine des infrastructures, en particulier en Afrique et notamment au Gabon, participera à la réussite de cette transformation qui doit permettre à Setrag de se positionner comme une référence dans le transport ferroviaire, notamment en termes de sécurité et de qualité de service.  

Ce pendant une nouvelle dynamique est actuellement déployé par la SETRAG. Celle-ci vise à renforcer le plan de remise à niveau (« PRN »), afin d’améliorer la performance du chemin de fer par des actions de modernisation et de sécurisation. Elle vise également à développer la capacité de transport de voyageurs et de marchandises de 12 millions de tonnes à 19 millions de tonnes, afin d’accompagner la croissance de l’économie gabonaise.

  « La signature de l’avenant n°3 est une très bonne nouvelle pour Setrag. Elle permettra une accélération de la transformation des infrastructures de la ligne du chemin de fer Transgabonais, afin d’accompagner la croissance de nos clients, d’une part, et les ambitions de l’état gabonais dans le cadre du plan d’accélération de la transformation (« PAT »), d’autre part.

Cette signature intervient après l’avenant n°2 signé le 25 juin dernier et qui a permis à l’entreprise d’emprunter 84 milliards de francs CFA auprès des bailleurs de fonds pour la poursuite des travaux du (« PRN »),  dans son périmètre actuel ». a déclaré  Christian Magni, Directeur Général de la SETRAG.

Source SETRAG

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe