27 C
Libreville
samedi, 25 septembre 2021

Mairie de Libreville : Marie-Christine Mba Ntoutoume suspend le contrat de l’entreprise Jeta Group.

Chasser le naturel et il revient toujours au galop“. A peine “parachuter” de manière surprenante aux prestigieuses fonctions de maire de la commune de Libreville, Marie-Christine Mba Ntoutoume, vient par décision unilatérale, de procéder à la suspension, sans procédure, du contrat liant l’entreprise Jeta Group à l’institution municipale qu’elle dirige, depuis un peu moins de deux mois, apprenons-nous de sources municipales.

L’affaire fait actuellement grand bruit compte tenu du sit-in observé en milieu de semaine dans l’enceinte municipale par les “éboueurs” de Jeta Group. Qui, depuis deux mois, n’ont toujours pas perçus leurs revenus mensuels de la part de la mairie, selon les termes du contrat indique-t-on.                     

En effet, le geste posé par la mairesse de Libreville ne contribue pas à la vision des politiques publiques de l’employabilité des jeunes impulsée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Un acte de désolation qui, manifestement, vise à nuire également à l’émergence des PME gabonaises. Depuis deux mois, les employés de l’entreprise Jeta Group n’ont toujours pas reçu de salaire des acomptes que la mairie devait reverser à l’entreprise pour le démarrage et la poursuite des travaux.

Courroucés, ces derniers n’ont pas trouvé mieux que de séquestrer deux de leurs responsables. A savoir la Directrice des affaires financières et le Directeur des ressources humaines. Il a fallu la réquisition de la force publique pour obtenir  leur libération au bout de plusieurs heures d’intenses négociations. Malgré les nombreuses relances pour le payement de la première tranche des travaux, la mairie reste insensible.                   

La suspension de ce contrat, peut-on dire va mettre remettre en chômage plus de 150 compatriotes. Les travaux déjà réalisés par l’entreprise Jeta Group donnait déjà un visage reluisant dans les sites où ils étaient impactés. Jeta Group est une PME de droit gabonais qui a signé un contrat avec la précédente équipe dirigeante de la mairie de Libreville pour un avenant de 338 millions de francs cfa. A ce jour l’institution municipale n’a jamais versé un sou dans les caisses de l’entreprise. Malgré la cabale qui a emportée, Eugène Mba, l’ancien maire de Libreville.                       

Jeta Group avait pour mission de curer les caniveaux des six arrondissements Libreville au grand bonheur des populations victimes des inondations récurrentes.

Thierry Mocktar       

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe