27.3 C
Libreville
vendredi, 28 janvier 2022

Le gouvernement et GSEZ s’allient pour développer la Zone industrielle de Ikolo proche de Lambaréné.

La cérémonie a eu lieu au siège du Conseil national du Plan d’accélération de la transformation (PAT). Signe de l’importance de la cérémonie, la partie gabonaise était représentée par trois membres du gouvernement. A savoir : la ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats Publics-Privés, chargé de l’Environnement des Affaires, Carmen Ndaot, le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, Lee White et la ministre de l’Économie et de la Relance, Mme Nicole Janine Lydie Roboty. Tandis que GSEZ était représenté par son Directeur général, Kumar Mohan, accompagné pour la circonstance de ses proches collaborateurs.

Prenant la parole, la ministre Carmen Ndaot a édifié l’assistance sur la cérémonie, ainsi que la genèse de ce projet de Zone industrielle de Ikolo. « La signature de ce jour entre l’Etat gabonais et la société GSEZ s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la Zone industrielle de Ikolo. Elle fait suite à la signature au mois de juillet 2021, de l’accord entre le Gabon et le premier opérateur de cette zone, Greenply », a-t-elle rappelé.

Avant de décliner les enjeux ainsi que les attentes que charrie cette nouvelle Zone industrielle. « La signature de ce jour, vient consacrer, une fois de plus, la matérialisation de la vision économique du président de la République, chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo Ondimba de faire des Zones économiques spéciales, des leviers au service de la diversification et de la transformation de notre économie ».

Quant au ministre Lee White, il a fait le point sur l’évolution des travaux de cette Zone industrielle de Ikolo. « Le projet d’Ikolo est en cours de réalisation. La première usine de cette zone est presque en état de marche. Les premiers essais ainsi que les tests et les différents réglages sont prévus pour les prochaines semaines. Au début du mois de janvier, cette usine va entrer en production », a-t-il déclaré avant de remercier GSEZ pour son engagement constant.

« C’est un jour très important pour nous dans le cadre de ce projet de Zone Industrielle d’Ikolo. Aujourd’hui, le secteur du bois au Gabon connaît un franc succès de GSEZ. Depuis les quatre dernières années, nous sommes désormais lancés dans une transformation plus poussée de la filière bois. Nous travaillons ensemble avec le gouvernement pour que la Zone industrielle de Ikolo connaisse le même succès que la Zone économique de Nkok », a quant à lui déclaré le Directeur général de GSEZ, Kumar Mohan.

Pour rappel ; les travaux de construction ont démarré au début du mois de juillet 2021. Selon les prévisions, d’ici 2022, cette Zone industrielle comptera 5 à 6 entreprises opérant dans la filière bois et spécialisées dans les deuxième et troisième transformations.

Elle prévoit aussi de créer 1500 à 2000 emplois pour les Gabonais d’ici fin 2023, et d’exporter 300 conteneurs de bois transformés par mois, générant ainsi de la valeur ajoutée pour le pays.

GSEZ

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe