24.7 C
Libreville
samedi, 2 juillet 2022

Lambaréné : un homme tire sur le neveu de sa concubine et dit l’avoir confondu à un gorille.

Les habitants du village Mbigou Lobi, situé à 42 km sur l’axe Lambaréné-Fougamou ont vécu une scène incroyable, mais vrai. Marcel Samouna, gabonais de 57 ans sans-emploi a tiré volontairement sur Brice Loumba Kandou, gabonais âgé de 24 ans.

Le 18 avril dernier aux environs de 9 heures au village Mbigou, Marcel Samouna, 57 ans sans-emploi a tiré à l’aide d’un fusil de chasse sur Brice Loumba Kandou âgé de 24 ans et par ailleurs neveu de sa concubine

En effet, après avoir pris le café très tôt le matin avec sa tante et son bourreau, le jeune homme décide d’aller fouiller la nourriture à la plantation de sa tante. C’est sur le chemin du retour que Marcel Samouna, l’attendais de cacher dans les hautes herbes.

« J’ai senti une charge au côté gauche sans savoir ce que c’est. Je suis tombé un instant et aussitôt, me suis relevé en courant vers le village. C’est au village que je suis venu tomber définitivement », a déclaré la victime. Rappelons qu’il a encaissé les plombs à 200 m.

Pour se défendre Marcel Samouna dit avoir vu sur son chemin, un gorille, pour les habitants du village l’homme avait prémédité son coup, d’autant plus qu’il a suivi sa proie au champ. Cela se justifie par son comportement à vouloir masquer l’affaire. Après avoir tiré sur l’enfant, il l’a vu en train de se battre pour s’y rendre au village. Dans ses multiples versions mensongères, il va reconnaître que le petit est passé devant lui après avoir encaissé les plombs. Sauf qu’il ignorait que sa victime devrait parvenir au village.

Dans sa malice, l’homme a réussi dans un premier temps à emballer les limiers dans un mensonge durant trois jours, sans dire de moindres vérités. N’eut été le professionnalisme de ces derniers, personne n’aurait su ce qui s’est réellement passé.

« Il a fallu que l’on muscle le questionnaire pour l’amener à relater les faits tels qu’ils se sont passés », a indiqué le commandant de brigade, Constant Moungala.

Au terme des enquêtes, le chasseur d’homme a été présenté au parquet du tribunal de première instance de Lambaréné où le procureur de la république, Félix Nkoundi Minko, lui a donné un mandat d’arrêt à la prison centrale de Lambaréné. Sa victime quant à elle, est contrainte de vivre avec un corps étranger logé dans ses poumons.

Newman

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe