27.3 C
Libreville
vendredi, 28 janvier 2022

La présidence de la République reconnaît-elle enfin que le vaccin contre la Covid-19 ne protège pas ?

Jessye Ella Ekogha, le porte-parole de la présidence de la République, a dans une publication sur Twitter annoncé hier le report des déplacements à l’international du président, Ali Bongo Ondimba du fait de la propagation rapide du variant Omicron. Cette décision fait réagir au sein de l’opinion sachant que le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba est vacciné donc immunisé contre le virus, alors le report de ses déplacements ne s’explique pas.

En annulant ses déplacements à l’étranger par crainte de contracter le variant Omicron, Ali Bongo Ondimba pourtant vacciné n’a-t-il pas finalement reconnu in fine l’inefficacité des vaccins contre la Covid-19 ? Cette question taraude les esprits d’une certaine opinion au Gabon.

Lors de son allocution il y a quelques mois, le président Ali Bongo Ondimba incitait les Gabonais à aller se faire vacciner car disait-il le retour à la vie normale passe par la vaccination, mais au regard de cette décision nous sommes tentés de croire que la vaccination ne semble pas être la solution pour contre carré la Covid-19, sinon comment comprendre qu’elle puisse faire annuler les voyages du président Ali Bongo Ondimba.

Qu’est-ce qui se cache réellement derrière ces appel récurent des autorités à aller se faire vacciner si elles-mêmes ont des doutes sur l’efficacité des vaccins proposés ? Qu’à cela ne tienne cette décision vient une fois de plus jeter le discrédit sur l’efficacité des différents vaccins contre la Covid-19 et renforcer le manque d’intérêt des populations à aller se faire vacciner.

Pierre BOUTAMBA

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe