24.7 C
Libreville
samedi, 2 juillet 2022

La Base de données, nouvel outil de traçabilité de l’ANPN face au CHE

L’Agence nationale des parcs nationaux que dirige Christian Tchemambela, le Secrétaire Exécutif de cette entité a procédé courant la semaine à son siège sis au Haut-De-GUE-GUE, à la présentation officielle de sa Base de données. Un outil de stockage des données dédié à la lutte contre la question du Conflit Homme-Faune (CHF).

remise des clefs du véhicule entre la banque mondiale et l’ANPN © mediapostegabon

Au Gabon, la question du CHF-Eléphant est au cœur des défis socio-économique et écologique, du fait de la recrudescence des destructions des plantations des éléphants et attaques de cette espèce sur les humains. Pour mieux saisir ce problème et agir en conséquence, l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) vient de se doter d’un outil de stockage de données et traçage. Son nom, la Base de données.

Financée par la Banque Mondiale par le canal du projet GeFaCHE, ce nouvel outil qui a été mis en place par les parties prenantes à la question du CHF au Gabon, dont l’ANPN est un « outil d’aide à la décision dans la mise en œuvre du dispositif des outils d’atténuation du CHF ».

« La Base de données est un livrable du projet GeFaCHE qui a pour objectif, le stockage de toutes les données du Conflit Homme-Eléphant/Homme-Faune existantes au Gabon. C’est un ensemble d’information structurée, accessible au moyen d’un logiciel »  a fait savoir Dr Larissa Moukagni, Assistante Technique au Projet GeFaCHE.

« A travers le lancement de cette Base de données du Conflit Homme-Éléphant, la Banque mondiale est satisfaite d’avoir contribué à travers ce projet GeFaCHE, à la matérialisation de ce bel outil », s’est réjoui la Représentante, de la Représentante de la Banque mondiale au Gabon.

La Base de données sera nécessaire dans la compréhension, la recherche de solution et la prévention face aux défis qu’impose la dynamique de la question du CHF. Au cœur de cette dynamique, l’éléphant qui est un animal entièrement protégé, et qui selon le Secrétaire Exécutif de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN, Christian Tchemambela, « est une espèce intégralement protégée au Gabon, du fait du rôle prépondérant qu’il joue dans le maintien de la biodiversité de l’écosystème dans lequel il vit. Sa protection est donc vital pour la conservation de nos ressources naturelles »

Ainsi donc pour le Secrétaire Exécutif de l’ANPN, « le lancement de la Base de données des conflits homme éléphants arrive à point nommé et est une matérialisation conséquente de la volonté politique de résoudre cette problématique. »

Séraphin Lame

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe