24 C
Libreville
dimanche, 4 décembre 2022

Gestion des forêts urbaines : les maires d’Afrique centrale à Libreville.

A l’initiative de Christine Mba Ntoutoume épouse Mihindou – maire de Libreville – la capitale gabonaise abrite, du 27 au 28 septembre 2022, une rencontre au sommet des maires – membres de l’Association des villes et collectivités locales d’Afrique centrale (AVCAC), co-organisée avec la collaboration de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et la Commission économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), dont le thème porte sur :”Bâtir une vision commune en matière de foresterie urbaine”.

Durant deux jours de travaux, la rencontre de Libreville a pour objectif de mener une réflexion profonde sur la gestion des  forêts et du climat en zone urbaine et périurbaine. Les conclusions de ces travaux seront portées à l’appréciation des décideurs de la planète à l’occasion du prochain sommet de la COP-27 de novembre 2022, à Charm El-Cheik (Égypte).

A l’ouverture des travaux de ce jour, à l’hôtel de ville de Libreville, en présence du Professeur Lee White, Ministre gabonais en charge  de l’environnement et du plan climat, le Docteur Honoré Tabuna, expert-représentant la CEEAC, a pour sa part indiqué que : ‘’les travaux de Libreville revêtent un caractère particulier, quelques jours seulement, après la Semaine africaine sur le climat, dont le Gabon a abrité les Assises du 29 août au 2 septembre 2022’’.

En effet le choix, une fois encore de la capitale gabonaise, pour accueillir, cet important et incontournable rendez-vous,  de tous ceux qui sont concernés, par la gouvernance locale en Afrique centrale, est un acte de foi, qui manifeste, la conviction de l’AIMF et des Collectivités locales du Gabon, du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo-Brazzaville, de Guinée-équatoriale et du Tchad, qu’en échangeant et en partageant leurs expériences sur la foresterie urbaine, les villes pourront mieux préserver, les forêts d’Afrique centrale, tout en luttant contre l’érosion, mais aussi en accélérant le processus de restauration des mangroves en milieu urbain et périurbain.

‘’ Il s’agira également, question de saisir cette occasion, pour partager et construire une feuille de route, en faveur de la préservation et du développement des forêts urbaines et périurbaines, dans la droite ligne du congrès de l’AIMF tenu à Abidjan au cours de cette année ’’, a rappelé la mairesse de Libreville, Christine Mba Ntoutoume épouse Mihindou.

La réunion de Libreville vise à rendre hommage au leadership reconnu du chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, dans la préservation de la faune et de la flore africaines.

Il est à noter qu’une quarantaine de maires et représentants des collectivités locales de la zone CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) prennent part aux travaux qui s’achèvent ce 28 septembre 2022 à Libreville.

Thierry Mocktar

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe