27.3 C
Libreville
vendredi, 28 janvier 2022

CAN 2022 : Les Panthères sont-elles victimes d’une conspiration ?

Le scandale de “pédophilie” dans le milieu du sport gabonais en général – et le football en particulier  –  révélé depuis quelques jours par le journaliste Romain Molina du journal londonien ” Le Guardian”, qui ébranle actuellement le pays, ressemble bien à cette multitude de stratégies maquillées pour altérer le moral des joueurs de l’équipe nationale gabonaise engagés à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2022.         

En effet, l’on s’étonne de ce que ces révélations soient faites à la veille de l’entrée en lice de l’équipe gabonaise à l’entame de la plus prestigieuse compétition continentale. Lors de la phase des éliminatoires, le Gabon avait déjà fait l’objet de tentative de déstabilisation par les instances confédérales africaines suite à “l’affaire Kanga Guelord”. Il a fallu beaucoup de dextérité aux autorités gabonaises pour éviter le piège de la conspiration à l’issue de la double confrontation d’avec la République démocratique du Congo (RDC).               

Récemment encore, à Yaoundé, c’est le choix du site de l’hébergement des  Panthères qui a failli ébranler la tanière gabonaise. Logés dans une poule “C” avec le Maroc, le Ghana et les Comores, l’équipe gabonaise, qui a un effectif aguerri, fait partie des potentiels candidats de la zone Afrique centrale qui pourrait accéder à second tour. Au regard de ce que ni les Lions de l’atlas et encore moins les Blacks Stars n’ont jamais constitués des foudres de guerre pour une équipe gabonaise lorsqu’elle est véritablement engagée. L’on sait plus ou moins la situation inconfortable dans laquelle vivent actuellement les footballeurs gabonais dans le championnat anglais.                          

D’aucuns estiment que c’est la suite logique de cette situation qui serait probablement à l’origine de ces révélations du Guardian qui ébranlent le football gabonais où se trouvent impliqués de nombreuses personnalités.  Un scandale de “pédophilie” dénoncé d’ailleurs par une opinion nationale qui attend les résultats de ce dossier. La FEGAFOOT (Fédération gabonaise de football) serait tenu pour complice dans une pratique, dont l’on dit,  date de plusieurs décennies, pour ne pas s’être saisie du dossier pour en exprimer son désarroi.

Thierry Mocktar

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe