29.4 C
Libreville
samedi, 4 février 2023

Gabon : la GOC, est-elle devenue la cour du roi Pétaud ?

On constate, pour le déploré que depuis quelques mois, une véritable guerre interne qui se déroule au sein de la société nationale des Hydrocarbures, plus connue sous le nom de Gabon Oil Company (GOC). Selon plusieurs sources concordantes, de nombreux employés et cadres de cette société font preuve d’insubordination envers leur hiérarchie au point ou les bruits des casseroles se font attendre à des kilomètres.

Ces comportements d’un autre âge seraient, en effet, dus à deux (2) faits ; il s’agit du premier temps du manque de transparence dans le recrutement des personnels, un fait qui date depuis la création de cette boite. Là-bas, on y retrouve pour la plupart, fils et filles, épouses et « tchiza » aussi bien des anciens que les nouveaux barons du pouvoir de Libreville.

Parfois avec des qualifications douteuses, ajoutées au fait qu’un DG a une durée moyenne de deux (2) ans en poste. Durant lesquelles il arrive avec son clan du village, comme quoi la GOC est loin d’être le reflet de l’égalité des chances prônée par Ali Bongo Ondimba.

Le deuxième fait quant à lui est axé sur la gouvernance actuelle de la GOC, cette boite est dirigée depuis près de deux(2) ans par une femme au CV lourd. Elle avait d’ailleurs été saluée à son arrivée par les employés, partenaire, etc. Au regard de ce dernier, car pour beaucoup, elle semblait avoir été un choix objectif.

Mais avec le temps, la majorité des employés, partenaires, etc. Ils ont vite fait de déchanté au vu du style managérial de cette dame. Entre menaces des employés et des partenaires, on note aussi une grande propension aux voyages de longue durée a l’étrange, mais aussi un mépris des règles juridiques dans les décisions. L’exemple le plus patent est révélé par la crise liée à la Société Bourbon Gabon et la société Bourbon Internationale.

En effet, le courrier adressé au Président de ce Groupe International aux employés de Bourbon Gabon, au sujet des agissements de cette dame est une véritable humiliation pour le Gabon. Explique la même source.

In fine, nous sommes tentées de penser que le bateau GOC navigue vers un avenir incertain, une telle guerre interne n’a pas lieu d’être surtout en ces temps où l’État gabonais a besoin d’une bonne de trésorerie.

Le fils du bled

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe