25 C
Libreville
lundi, 3 octobre 2022

Bakoumba : Un ‘’commando’’ de l’unité spéciale de l’ANPN dirigé par Hubert Ella Ekogha ouvre le feu sur les exploitants illégaux d’or étrangers.

Dans la nuit de mercredi 14 au jeudi 15 septembre courant, un ‘’ commando’’ de l’unité spéciale de l’ANPN dirigé par le Colonel Hubert Ella Ekogha tire à balles réelles sur les exploitants illégaux d’or étrangers dans le département de Lekoko à Bakoumba au Haut Ogooué causant plusieurs blessés graves.

Hubert Ella Ekogha a la tête d’un ‘’ commando’ ’de l’unité spéciale de l’ANPN à dans la nuit de mercredi 14 au jeudi 15 septembre courant a effectué une descente musclée sur un site d’exploitation illégale d’or dans le département de Lekoko à Bakoumba, là-bas ces derniers ont ouvert le feu sans sommation au préalable dit-on sur les exploitants qui seraient tous de nationalité étrangère avant de fondre dans la nature.

Causant, à cet effet, plusieurs blessés graves, lesquels ont été secourus ce jeudi matin par le samu social et la gendarmerie nationale, plusieurs d’entre eux seraient en soins intensifs à l’hôpital régional Amissa Bongo.

« Abandonnés à leur propre sort, ils n’ont eu la vie sauve que grâce à l’intervention de la gendarmerie et du Samu Social puis admis en soins intensifs à l’Hôpital Régional Amissa », révèle le journal Depeches241.

Si on ne compte aucune perte en vie humaine, il reste que les autorités  militaires locales déplorent cependant la méthode peu orthodoxe employé par le ”Colonel” Hubert Ella Ekogha par ailleurs Directeur technique de l’Agence nationale des Parcs nationaux (ANPN).

Selon la même source, les autorités administrative et militaire locale n’ont pas été informées de cette descente qui a créé la psychose au sein des populations qui ont cru être attaqués par des militaires congolais.

La rédaction

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

1 COMMENTAIRE

  1. Si on aurait averti ces congolais prendraient des dispositions.. mais ce qu’on déplore c’est que parmi ces expatriés, il se glisse aussi un grand marché de drogue alimentant ainsi nos localités, et le grand banditisme mené par ceux qu’ils appellent les bb noir du Congo, des sanguinaires sans merci qui tuent dans remords, l’immigration clandestine, la prostitution etc, vente de boissons interdites au Gabon, tel que les vody 18°, les ourse 12°, café rhum 20°, des cigarettes du Congo taux abusif de nicotine. Je n’encourage pas le geste certes mais la dissuasion est souvent de mise, vu que ces gars travaillent de connivence avec les autorités qui les couvrent. C’est un business à plusieurs tentacules.
    J’en parle parce que par curiosité j’ai mis pied dans ces chantiers d’orpaillage illégaux, j’ai presque pleuré, la nature est détruite la pollution de l’environnement, ces gars congolais ont élit domicile dans nos forêts parfois plus de 600 milles sujets mais ils sont dangereux tu risques ta vie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe