27.3 C
Libreville
vendredi, 28 janvier 2022

PSD : Pierre-Claver Maganga Moussavou ou la constance de l’idéologie politique chez un Homme d’État atypique.

Au moment où le fanatisme prend de l’ampleur et trouve son fondement dans des propos divisionnistes et de repli identitaire évoqué par certains acteurs politiques, il y’a de quoi s’inquiéter quand à la préservation des valeurs patriotiques, telles que l’unité nationale et la cohésion sociale prônées par Ali Bongo Ondimba.

Au-delà de ses aspects, on constate, beaucoup plus ses temps derniers, l’intrusion furtive dans le paysage politique gabonais de “responsables” politiques auteurs de propos lapidaires et négatifs dans l’action par un manque criard de repères idéologiques d’envergure afin de s’assurer une stature de dimension.

Toute chose qui, vraisemblablement, ne constitue pas un modèle d’exemple pour la démocratie gabonaise. Dont de nombreux patriotes ont, depuis 1990, contribué à la mise en œuvre et façonné par leurs multiples actions, le modèle gabonais pour la construction d’une nation prospère et solidaire.                                          

Pierre-Claver Maganga Moussavou, l’inamovible président du PSD (Parti social-démocrate), fait ainsi partie de ces gabonais qui ont participé à la lutte du retour au Gabon du multipartisme. Une constance pour l’ancien Vice-président de la République,  d’Ali Bongo Ondimba, un Homme d’État engagé et atypique, le plus représentatif de sa génération durant ces dernières décennies.

Car en prônant “la Provincialisation” comme programme politique du Parti social-démocrate, le chef de file de la sociale démocratie gabonaise présente cette vision progressiste et intégrée comme celle qui peut développer les localités de l’intérieur du pays à travers les réalités spécifiques à chacune d’elles. En mettant à la disposition des conseils locaux de budgets d’investissement conséquents. Autrement dit, redonner aux conseils locaux la plénitude de leurs prérogatives dues essentiellement aux missions assignées D’où la nécessité d’un engagement du processus d’accélération de la mise en œuvre de la  décentralisation.

Le programme de “Provincialisation” est-il parfois incompris ou, il s’agit de Pierre-Claver Maganga Moussavou qui passe pour l’être. Car, à l’évidence établie, il est question de l’autonomisation des régions du pays. Le passage, certes, éphémère de Pierre-Claver Maganga Moussavou à la mairie de Mouila, a en effet, été le catalyseur de cette politique. La reprise prochaine du forum de la presse entre Pierre-Claver Maganga Moussavou et la presse gabonaise sur l’actualité (locale et internationale) du moment, il sera certainement l’occasion de présenter les contours de ce programme de “la Provincialisation” d’ici à 2023, et certainement, au-delà.

Thierry Mocktar

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe