24.6 C
Libreville
dimanche, 22 mai 2022

Can 2021/Gabon-Burkina-Faso : le Gabon sacrifié par le trio arbitral ?

Bien que le Gabon ait été éliminé de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) par le Burkina-Faso aux tirs aux buts, les choses se seraient différemment passées d’après certains observateurs si l’arbitrage n’avait pas fossé compagnie aux panthères.

 Le Gabon n’ira pas en quart de final de la CAN. Battu 7-6 buts lors de la séance des tirs aux buts qui l’a opposé hier, dimanche 23 janvier face au Burkina-Faso, après un score paritaire de 1-1 durant les deux parties règlementées, les panthères se sont pliées au stade municipal de Limbe.

Si le collectif, avec lui, le peuple gabonais tout entier accepte sa sortie de la CAN, le souvenir de l’arbitrage du marocain Redounae Jyed restera à jamais gravé dans la conscience des gabonais. Et pour cause, pour la seule rencontre le marocain a marqué son empreinte durant cette partie avec 16 cartons distribués dont une dizaine distribués au Gabon (dont un rouge).

L’autre fait marquant de l’arbitrage du marocain est aussi le penalty sévèrement attribué au Burkina. Tout comme, une erreur de son assistant sur un hors-jeu signalé trop vite contre le Gabon lors de la légalisation sur une action de Boupendza. A tort disent les spécialistes du football. Que dire de l’autre action de jeu de Boupendza sifflé hors-jeu après un démarrage au centre sur une passe de son coéquipier ?

« Quelle erreur d’arbitrage !!! Boupendza filait droit au but et a été sifflé hors-jeu… alors qu’il était dans sa moitié de terrain! », A fait remarquer notre confrère de bIEN Sport.

Globalement, durant la compétition Redouane Jyed et ses adjoints ont fait preuve de débordement dans l’arbitrage. D’ailleurs, plusieurs heures après la compétition, c’est leur style d’arbitrage qui continue de faire débat, en lieu et place de la disqualification des panthères pourtant pressenti pour passer l’étape des huitièmes.

« On sort de cette compétition avec dignité et fierté. Merci mon Dieu pour ce que tu as fait pour nous ! On ne pourra pas en dire autant du trio arbitral…que les instances se réveillent ! », S’est indigné Dénis Bouanga de l’arbitrage.

Une chose que la Confédération africaine de football (CAF) doit revoir, car ce n’est pas la première fois que l’arbitrage fausse compagnie aux équipes lors de cette CAN.

Sofia

MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE
MEDIAPOSTE, est un media en ligne, qui traite, analyse et décrypte toute l'actualité du Gabon. Il existe depuis 2017.

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez connecté

954FansLike
764FollowersFollow
656SubscribersSubscribe